Élimination des gaz HFC

AUER est précurseur 
avec ses chauffe-eau thermodynamiques EDEL très vertueux
sur le plan environnemental

en savoir plus

Unique :
son gaz réfrigérant écologique, sans HFC, est utilisé en très faible quantité  

 

Climat : un accord historique pour éliminer les gaz HFC trouvé à Kigali au Rwanda

C'est un accord qualifié d'historique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Après sept ans de négociations, près de 200 États réunis au Rwanda se sont entendus pour faire disparaître progressivement les gaz HFC.

Les hydrofluorocarbures (HFC), sont des gaz dont l’effet de serre est plusieurs milliers de fois plus puissant que le CO2. Ces gaz sont principalement utilisés comme fluides réfrigérants, dans les climatiseurs et les systèmes de réfrigération.

Les réunions ministérielles,  se sont déroulées sous haute tension car, selon Clare Perry, une responsable de l’ONG Environmental Investigation Agency, « aucun pays ne veut être responsable de l’échec de la plus grande avancée de l’année 2016 en matière de climat. »

En effet, cet amendement vient se greffer au protocole de Montréal, un des traités environnementaux les plus efficaces jamais négociés. Adopté en 1987 par la communauté internationale, ce traité a abouti, entre autres, à la suppression définitive des chlorofluorocarbures (CFC), principaux responsables de la destruction de la couche d’ozone. Grâce aux efforts consentis depuis cette date, le trou dans la couche d’ozone a diminué d’une superficie équivalente à celle de l’Inde. Les HFC, qui ont remplacé les CFC, restent des gaz à fort effet de serre qui contribuent au réchauffement climatique.