Travaux d’économies d’énergie

Travaux d'économies d'énergie : Quelles aides pour mes projets ?

DE NOMBREUSES MESURES EXISTENT POUR AIDER LES PARTICULIERS QUI SOUHAITENT RÉALISER DES TRAVAUX D'ÉCONOMIES D'ÉNERGIE.

 

Crédit d'impôt, éco-prêt à taux zéro : découvrez les aides qui vous permettent de mener à bien votre projet.

fleurh5LE CRÉDIT D'IMPÔT TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Le CITE remplace le CIDD (crédit d’impôt développement durable) depuis le 1er septembre 2014. Il s’applique à tous travaux d’économies d’énergie réalisés dans une résidence principale. Achat de matériaux d’isolation thermique ou rénovation de système de chauffage, le crédit d’impôt travaux concerne de nombreuses initiatives visant à économiser les ressources énergétiques.

Le crédit d’impôt est fixé à un taux unique de 30%, dès la première opération. Cette aide aux travaux d’économies d’énergie s’applique par exemple pour remplacer son chauffe-eau par un modèle plus économique et thermodynamique ou isoler son domicile. Si plusieurs travaux sont effectués simultanément, le taux fixe reste à 30%.

Depuis le 1er juillet 2014, ces travaux doivent être réalisés par un professionnel qualifié pour être validés. L’artisan devra en effet disposer du label « RGE » (Reconnu Garant de l’Environnement).

fleurh5LA TVA À TAUX RÉDUIT ET L'ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO

Une TVA à taux réduit s’applique aussi aux travaux d’économies d’énergie réalisés par un professionnel RGE dans un logement achevé depuis deux ans minimum. Son taux varie en fonction de la nature des travaux :
- un taux intermédiaire de 10% pour les travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement ou d’entretien ;
- un taux réduit de 5,5% pour les travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique, et pour les travaux induits (c’est à dire directement liés aux travaux d’efficacité énergétique).

L’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ), quant à lui, permet aux propriétaires d’emprunter sans intérêt dans le cadre de leurs projets de rénovation énergétique. Prolongée jusqu’au 31 décembre 2015, cette aide aux travaux d’économie d’énergie est soumise aux mêmes conditions que le CITE et la TVA à taux réduit, à savoir que les travaux devront être réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement.

Ce coup de pouce est accessible aux propriétaires d’un logement construit avant 1990, aux locataires, et aux copropriétaires qui désirent financer des travaux sur les parties et équipements communs. Aucune condition de revenu n’est exigée. Le dossier est toutefois soumis à un établissement bancaire afin d’être validé.

Concrètement, pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie, un célibataire sera soumis à un plafond de 25 000€, 35 000€ pour les couples et 7 500€ supplémentaires par personne supplémentaire à charge du couple.

fleurh5OÙ TROUVER UN PROFESSIONNEL RGE ?

Rien de plus simple… Le site du gouvernement « rénovation info service » vous propose les entreprises qualifiées et certifiées RGE en fonction de votre lieu de domicile :
Trouvez-un-professionnel